Le moral en berne des chefs d’entreprise
Publication : 24 janvier, 2013 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Economie | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

Pour la deuxième année consécutive, les chefs d’entreprise ne voient pas l’avenir en rose. Au contraire, ils sombrent dans le « blues » lorsqu’on leur parle de perspective de  croissance  mondiale en 2013. C’est ce qui ressort du 16ème sondage sur le sujet  « Global CEO Survey » (l’état moral des chefs d’entreprise dans le monde) présenté, ce jeudi 23 janvier 2013, par le numéro un mondial des entreprises de comptabilité, d’audit international et de conseil juridique et fiscal, «PricewaterhouseCoopers» (PwC).

Erosion morale

Seulement 36% des dirigeants interrogés à travers le monde affichent leur «très grande confiance» dans l’exercice 2013. Le moral des patrons s’est  progressivement érodé ces deux dernières années. En effet, en 2011, 48% des dirigeants interrogés étaient très confiants et l’an dernier ils étaient  40% à entretenir un tel optimisme.

«Ce résultat me surprend énormément. Car je crois que les choses se sont améliorées et même vont mieux», a déclaré le président de PwC, Dennis Nally. «Je pense, a-t-il poursuivi, que l’Europe va de mieux en mieux. Je pense que les problèmes aux États-Unis s’aplanissent. Nous avons, en effet,  évité d‘entrer dans le « mur budgétaire » (Démocrates et républicains sont arrivés à un compromis dans la nuit du 31 décembre 2012 au 1er  janvier2013 pour éviter une cure d’austérité). Il faut aussi noter le taux de croissance affiché par  la Chine au quatrième trimestre 2012, qui est beaucoup plus souriant que ce que beaucoup avaient prédit. Il y a donc des raisons réelles et sérieuses d’être  franchement plus optimiste que ce qui ressort de ce sondage. « 

Détérioration économique

Le rapport de «PricewaterhouseCoopers», publié dans le cadre  de la 43ème réunion annuelle du  Forum économique mondial, qui se tient actuellement à Davos, en Suisse, du 23 au 26 janvier 2013, a également révélé qu’un peu plus de la moitié (52%) des chefs d’entreprise interrogés pensent qu’en 2013 l’environnement économique mondial resterait le même qu’en 2012. Plus d’un sur quatre pense qu’il va se détériorer. Tandis que moins de 20% pensent qu’elle va s’améliorer.

Monsieur Nally persiste et signe : «Je crois fermement que nous sommes dans une période de reprise inéluctable. Seulement, beaucoup de dirigeants ont pensé que cette reprise allait être plus rapide. Ce qui n’est pas le cas. »

Notis©2013

Sources : CNN

Illustration: Vincent Willem van Gogh


Étiquettes : , ,