Pas de nouveau « Mariage » entre Marissa et Sheryl
Publication : 20 novembre, 2012 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Economie | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

Le réseau social en ligne Facebook a publié hier nuit un communiqué niant toute tractation avec le groupe Yahoo! au sujet de la mise en place d’un nouveau moteur de recherche, et contredisant un article paru dans la presse britannique dimanche. En effet, le « Sunday Telegraph », citant une source anonyme, a affirmé le week-end dernier que Marissa Mayer, Chief Operating Officer (Président-Directeur Général) de Yahoo! et Sheryl Sanberg, CEO de Facebook étaient sur le point de conclure une alliance.

L’hypothèse développée par le quotidien britannique est que Yahoo! essaie de se sortir de son partenariat avec Microsoft, car le moteur de recherche « Bing » ne serait pas à la hauteur des espérances. Et plutôt que de se tourner vers Google, la nouvelle patronne Marissa Mayer se tournerait vers un autre mastodonte, Facebook, et sa directrice générale Sheryl Sandberg. Les deux femmes se connaissent bien : elles ont travaillé ensemble dans les hautes sphères de Google entre 2001 et 2008. Et tout comme Yahoo!, Facebook veut une présence accrue sur le marché de la recherche afin de vendre plus cher ses publicités.

Mais la société Anonyme Facebook a publié lundi ce message : «  les gens attendent beaucoup de Facebook, notamment, dans le domaine de la recherche. Nous travaillons pour améliorer nos capacités afin d’être à la hauteur de ces attentes. Mais, nous ne sommes pas actuellement dans une quelconque négociation visant un nouveau partenariat de recherche. »

Cependant Kara Swisher, du magazine « All Things Digital », signale que Yahoo! et Microsoft SA ne sont pas près de mettre fin à leur projet de recherche et une nouvelle association avec Facebook est pour l’instant au point mort. Cela ne signifie pas que Facebook et Yahoo ne se parlent pas. « C’est une question de timing sur une grande alliance de recherche en gestation » a-t-elle ajouté.

Rappelons que dans un communiqué commun, paru le 06 juillet 2012, les deux groupes ont indiqué : « Yahoo! et Facebook ont passé un accord définitif pour lancer un partenariat publicitaire destiné à étendre leurs accords de distribution, et pour mettre fin à toutes les plaintes en cours entre les deux entreprises, en relation avec les brevets. Yahoo! et Facebook vont également coopérer pour amener la vaste couverture d’événements médiatiques de Yahoo! vers les utilisateurs de Facebook, en collaborant à l’intégration du réseau social sur le site de Yahoo! »

L’hypothèse d’une grande alliance reste donc envisageable. Les trois géants d’Internet Yahoo!, Facebook et Microsoft, si grands soient-ils, pourraient aussi décider de travailler ensemble. Car, face à un Google dominant la recherche comme la publicité en ligne, ils n’ont pas intérêt à se séparer. Les moyens nécessaires pour développer et faire fonctionner correctement un moteur de recherche sont monumentaux : le coût des serveurs et de la bande passante pourrait à lui seul convaincre les trois challengers de s’unir. Mais il faut aussi disposer de données sur les utilisateurs eux-mêmes, et c’est là que la présence de Facebook prend tout son sens : le réseau dispose d’une mine d’or quant au comportement des internautes. Mark Zuckerberg, fondateur en 2004 du site de réseautage social Facebook, en est conscient, lui qui déclarait que Facebook est « vraiment dans une position parfaite pour répondre aux questions que les gens se posent ».

Notis©2012


Étiquettes : , , ,